FR

Le stress chez les sportifs

Le stress est la conséquence d'une action ou d'une situation qui fait peser sur une personne des contraintes spéciales physiques et/ou psychologiques.  
La personne ressent une pression excessive compte tenu de sa capacité de réaction. Il s'agit d'une réponse de l'organisme à un agent agresseur.
On distingue 4 types de stress:

  • l'overstress ou hyperstress (les demandes dépassent physiquement ou psychologiquement ce qui peut être absorbé)
  • l'hypostress ou manque de stimulation
  • l'eustress nommé aussi le « bon stress » 
  • la détresse également nommée « mauvais stress ». 

Le stress influence les résultats des sportifs soumis à des exigences quotidiennes d'adaptation et de performance. Chaque individu va réagir en fonction de sa personnalité, de ses perceptions et expériences passées. 
L'équipe encadrante a pour mission d'aider les compétiteurs à se mettre en état de performance. Avec le sportif, elle élabore un bilan de la situation actuelle, fixe des objectifs et met en place les étapes du changement comportemental.
Le stress peut apparaître à 3 niveaux:

  • Il provoque des blocages et inhibe la performance
  • L'objectif à atteindre est vécu comme stressant par le coaché
  • Le stress du coaché est insuffisant et ne favorise donc pas la motivation.

 Les symptômes et conséquences du stress:

  • Au niveau physiologique : les battements cardiaques sont accentués, on constate un niveau d'adrénaline, une transpiration et une tension musculaire plus élevés, une dilatation des pupilles, une baisse de la température de la peau et parfois un hérissement des poils.
  • Au niveau psychologique : anxiété, apathie, ennui, asthénie, déprime qui provoque bien souvent des somatisations.
  • Au niveau cognitif : faible concentration, hypersensibilité aux critiques, bloc mental, mauvais jugement.
  • Au niveau comportemental : état émotif, comportements excessifs ou impulsifs, isolation, faible productivité. 

Dans la pratique sportive, le stress est un facteur favorisant les blessures. De plus, il ne permet pas à un sportif de haut niveau d'avoir la sérénité nécessaire pour se concentrer sur ses objectifs et il provoque un déséquilibre hormonal identique à ceux induit par la pratique d'une activité sportive intense. Le taux d'hormone sexuelle chutant, la volonté de vaincre s'altère et les résultats deviennent  difficiles voire impossibles.
La compétition engendre un stress que l'on appelle le stress pré-compétitif. Le sujet met en cause sa propre estime. Ce stress est variable selon l'importance de la compétition et également selon la personnalité du sujet.
 Le stress va dépendre du rapport entre demande et ressources. Si les deux parties sont relativement équilibrées, le stress est minimal. La situation devient stressante lorsqu'un déséquilibre important est perçu en défaveur des ressources, on parle alors de surcharge. La demande peut être externe tel que affronter un adversaire réellement supérieur, la demande peut être interne tel que se fixer à soi-même un but trop élevé. 
Quels sont donc les moyens de prévention et les différents traitements pour gérer ce stress?

  • En cas d'hypostress, ou immédiatement avant une action, les techniques de dynamisation aident à mobiliser toutes les ressources disponibles pour évoluer vers la zone de stress positif.
  • En cas d'hyperstress, ou à l'issue d'une activité, il faudra se détendre et récupérer à l'aide de techniques de récupération.
  • Des techniques de maintien et de régulation du tonus psycho- physiologique permettront de se maintenir en zone de stress positif, c'est-à-dire de rester mobilisé et efficace.

Il est important de ne pas changer trop brutalement des attitudes, habitudes bien ancrées. Un trop grand bouleversement est en effet parfois source d'abandon. Les techniques proposées doivent donc respecter le sujet et s'intégrer progressivement dans sa manière de vivre. 

Je vous propose donc d'adapter les techniques à votre personnalité : respiration contrôlée, relaxation, sophrologie, imagerie mentale, programmation mentale de la réussite (PMR)...